Formation CHSCT sur 3 jours à l’USOENC

Formation CHSCT sur 3 jours à l’USOENC

Formation CHSCT sur 3 jours à l’USOENC

Les 08, 09 et 10 juin s’est déroulée une formation CHSCT animée par Jean François REBATEL, ancien secrétaire général du SAM NC.

En petit comité, les 5 stagiaires qui ont des mandats de CHSCT au sein de leurs entreprises, ont pu approfondir leurs connaissances et redécouvrir leurs missions.

 

Les objectifs de cette formation sont de :

  • Permettre à l’élu CHSCT de connaitre ses missions, son mandat syndical, son champ d’action par la pratique d’enquête de proximité.
  • Mettre en place des projets d’action pour la prévention des risques professionnels et la Santé au travail.

 

Les stagiaires ont pu travailler sur différents points du programme tels que :

  • Connaître son entreprise.
  • L’élu CHSCT.
  • Le champ et les missions du CHSCT.
  • Les différents acteurs internes et externes. (construire un réseau)
  • La technique d’enquête.
  • Construire un projet d’action.
  • La restitution et analyse du travail
  • Déterminer ce qu’est un « Fait ».
  • La technique arbre des causes.
  • L’analyse de documents.

 

 

Terii OHUA (au premier plan), stagiaire issu du SOENC BTP, Industrie, Chimie et Energie revient sur cette session de formation.

En effet, Terii qui travaille depuis 15 ans au sein de la société SCB, entreprise calédonienne de Gros Œuvres, a déjà à son actif 5 mandats de CHSCT mais également un mandat de membre du CE et de Représentant Syndical.

Il a connu l’USOENC par le biais de Malino KAFIKAILA, actuellement Délégué Syndical à SCB, lorsque celui-ci a intégré l’entreprise en 2008.

 

Cet adhérent SOENC BTP, Industrie, Chimie et Energie qualifie son mandat actuel comme un « mandat d’action ». En effet, il est au cœur des discussions concernant la sécurité, l’hygiène et les conditions de travail des salariés. Il participe également aux enquêtes lorsqu’il y a des accidents de travail et travaille sur des outils et des moyens pour éviter ces accidents.

Pour Terii, c’est également un « mandat de rencontre » avec les nouveaux salariés et les nouveaux arrivants au sein de la direction.

Le jeune homme aime le challenge et les difficultés !

 

En s’inscrivant à cette formation, Terii étant à son 5ème mandat de CHSCT, souhaitait simplement avoir un rappel concernant les éléments importants attribués à un élu CHSCT. Il reconnaît la bonne ambiance qu’il y a et avoue qu’il y a des avantages et des inconvénients à être en petit comité (5 stagiaires) notamment concernant le point de vue de ce mandat au sein des différents secteurs d’activité.